Cette première "journée metal" au FESTIVAL de POUPET ... c'était comment hein?

Dernière mise à jour : sept. 26


20 mois ... 20 longs mois sans concert #@!

Je vous laisse donc imaginer mon plaisir de pouvoir enfin aller me délecter de décibels, hurler à en perdre la voix, recroiser tous ces inconnus qui seront des proches pendant 6h !

Pourtant la journée commençait mal...de la flotte en veux tu en voilà toute la journée, et encore à 16h, une grosse inquiétude sur la tenue du festival vu le déluge ...Mais quelque part là haut, la bande à Lemmy, Chuck et Dimebag devait vraiment vouloir sa dose de décibels, car le soleil a pointé le bout de son nez et nous a gratifié d'une soirée aux conditions parfaites !

Arrivés vers 18h sur le site, quelle joie de retrouver tous ces metalleux dans la file d'attente. Avec les conditions sanitaires et les divers contrôles d'usage, c'est une interminable colonne qui papote avec le sourire, tous autant excités à l'idée de retrouver la fosse et les groupes sur scène... Des sourires complices, des t-shirts et blousons badgés Hellfest en pagaille, ça fleure bon les souvenirs et la bonne humeur ! Petite précision sur l'agencement du site, et un big up aux organisateurs et bénévoles qui ont bossé comme des dingues pour un super résultat malgré les incertitudes et le manque de visibilité. Le festival de Poupet, c'est dans une vallée au milieu des champs, au bord d'une rivière avec des arbres partout. Le cadre est génial ... que demande le peuple !


Avec toutes les restrictions sanitaires, l'arène naturelle habituelle à été abandonnée pour mettre en place plus loin une scène "classique" avec 2 tribunes de chaque côté de la régie.C'est moins glamour mais finalement bien mieux pour le confort, la pente naturelle de l'arène étant vraiment éprouvante pour les mollets et les chevilles...

Seul bémol (tout pardonné !) du festival , l'impossibilité pour l'orga de fournir des plats chauds, du au manque de temps et de disponibilité pour les équipements.Merde je n'aurais pas mon sandwich merguez ( pas cuite/trop cuite ?) et mes frites bien grasses!


Nous arrivons enfin devant la scène alors que Didier Super à commencé depuis quelques minutes...C'est un carnage...il chante faux, ses propos sont outranciers au possible, et bordel que cela fait du bien de se taper des fous rires en écoutant ce grand philanthrope ! Tout le monde en prendra pour son grade, pas de jaloux !

Petite dédicace à la Karen qui, pendant tout le concert, lui hurlera dessus et fera des doigts à n'en plus finir... Je crois qu'elle n'a pas bien saisi qui elle venait voir...Petit conseil aux démagos biens pensants : Didier super ce n'est pas pour les âmes sensibles !!! J'ai pris pour ma part beaucoup de plaisir à observer ceux qui semblaient ne pas le connaître... L'incompréhension se transforme petit à petit en franche rigolade, et cela fait un bien fou de voir tant de personnes réunies, sourire et chanter à tue-tête (sans masque, fuck Covid !!!!). Arrivent ensuite les Tagada Jones. Pas trop mon style, mais une sacré énergie, et les fans se sont fait plaisir devant la scène ! Niko et ses sbires se sont éclatés, le plaisir était clairement partagé ! Joli coup de pouce, ils ont fait participer un groupe de percussion local sur un de leur titre (plus le final !), et le résultat était franchement plaisant ! Ils quitteront la scène après un "mort aux cons" d'anthologie repris par la foule, avec le sourire jusqu'aux oreilles, et un public ravi d'avoir retrouvé les joies du pogo et du circle pit !

Crédit photo : Morgane GLBD

Petit détail qui tue : c'est grâce à Niko que cette journée Metal français a eu lieu, il réussit à convaincre le président de l'asso du festival (qui finira le concert des Tagada sur un crowd surfing avec son casque à gyrophare !) d'organiser cette journée.

Il ne s'est pas trompé, c'était la seule journée sold out de tout le festival qui dure 2 semaines... Mon petit doigt me souffle à l'oreillette que cette soirée va donner des idées à l'organisation de Poupet. Un baby Hellfest en devenir peut être ? Après une pause bien méritée, retour dans la fosse pour le retour des furieux de Mass Hysteria. Les sourires des membres ne trompent pas : ils sont tout autant heureux que nous de les retrouver en live ! Le rouleau compresseur est en marche, les titres se suivent avec un public qui parfois hurle aussi fort que la sono, et le groupe aura droit à plusieurs pauses imposées par la foule qui scande " Mass Hysteria, Mass Hysteria" à en perdre la voix. Putain que ça fait du bien vivre un moment comme celui-ci après tout ce que nous avons tous traversé durant des mois !

Les Mass joueront leurs plus gros "hits" (L'enfer des dieux, Furia, Positifs à bloc etc.) suivis par un public acquis et ravis, dont la plupart finiront comme moi avec une gorge en feu à force de hurler.

Certes Mouss n'avait par moment plus de souffle et laissait chanter Jamie et le public, mais globalement la prestation du groupe valait le détour et l'attente !

Merci les furieux pour toute cette énergie !!! La soirée se finira avec les apôtres d'Ultra Vomit, porteurs de la bonne parole, de sagesse et du bon goût ! Un concert d'UV, c'est pas compliqué, c'est un best-of des différents courants métal et groupes cultes, le tout saupoudré de textes emplis de classe...

Maïté Ravendark, Pipi Vs Caca, E-tron, Evier Metal, Kammthaar, Calogira, autant de titres aux styles si différents qui pourtant unissent la foule scandant les paroles par coeur !

Ce qui est bien avec les nantais, c'est que c'est toujours pareil, mais le plaisir est le même concert après concert, impossible de faire la gueule avec eux.

Je revois le vieux monsieur à côté de moi qui ne connaissait pas le groupe, mort de rire avec les textes fins du sieur Fetus. Ha oui j'oubliais... un gros bisou à Flockos pour avoir élu le public le plus beau cluster de vendée ! Globalement le groupe s'est éclaté et a tout donné, mention spéciale à Manard qui à envoyé du lourd comme jamais à la double... Un groupe heureux d'être là, un public ravi, que demander de plus ? Que retenir de ce Poupet Metal 2021?

Encore une fois, bravo à l'organisation et aux bénévoles pour tous leurs efforts malgré la situation, le manque de visibilité et les incertitudes !

Ceux à qui j'ai parlé avaient en tout cas l'air ravis à la fois du public metal, de l'ambiance et du sold out ce soir là ! J'espère de tout coeur que cela va motiver l'asso du festival à prévoir une autre journée "Metal français" l'année prochaine ?

Quant à l'ambiance globale et la prestation des groupes, rien à redire, j'ai encore une banane de dingue et des images plein la tête... Et surtout j'en veux encooooooooooore ! Je ne peux que vous souhaiter à toutes et à tous d'aller vous éclater à un bon concert, de soutenir nos groupes comme ils le méritent, et de vivre à fond ces rares moments de bonheur partagé ! Fred Pour BGP MUSIC LIVE


PS : un gros pootoo et 1000 mercis à ma belle d'avoir réservé ces places il y a déjà 2 ans...Tu déchires ma belle !


93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout