En aparté avec LA PHAZE à l'occasion de la sortie de VISIBLE(S)


La Phaze, le retour !

crédit photo : Charlotte Wormley Healin


Entretien "en aparté" depuis Londres avec Louis

(à droite sur la photo)

Salut Louis ! Merci de nous accorder cet entretien pour parler d'actualité !

Salut Ben, merci à toi.


Tout d'abord une rapide présentation pour celles et ceux qui ne vous connaitriez pas encore, malgré vos "20 ans" d'existence (eh oui comme l'un des titres de l'EP !)

Né en 1999, C’est du punk, du rock, mais aussi de la jungle, c’est de la pungle. La formation a splitté en 2012, avec le sentiment d'être allé au bout du propos du groupe. En 2017, Damny et Arnaud ont remis le couvert et ont sorti plusieurs compos qui donneront plus tard naissance à ce nouvel album. J'ai intégré le groupe en 2018, je me concentre sur la partie électronique du son, en live et en studio. Ma modeste connaissance du milieu drum & bass UK actuel a aussi aidé, car c’est important pour nous d’avoir un son moderne. Aujourd’hui, nous sommes tous les trois aujourd'hui éclatés entre France, Espagne et Angleterre.

2018 a été l'année du retour à la scène, mais aussi de quelques difficultés: Damny s'est blessé sur la tournée. Nous avions beaucoup de dates prévues en 2020 mais évidemment rien ne s’est passé comme on l’attendait.... Néanmoins l'EP 3 titres avec Tabasse, Avoir 20 Ans et Sourire au Teint de Glace est sorti en mai dernier, un petit avant-goût de l’album. Le single Comme David Buckel est sorti en septembre avec un super clip! Demain vendredi 9 octobre, c'est le grand jour avec la sortie officielle de l’album VISIBLE(S) ! Pour ma part, je suis super fier de faire partie du renouveau de La Phaze.


Et la période COVID dans tout ça ? Qu'avez-vous fait ? Cela vous a inspiré

Nous avons gardé le lien entre nous bien entendu, mais aussi avec nos auditeurs en organisant chaque semaine des DJ sets live sur Facebook le samedi après-midi. C'était plutôt cool et notre public était au rendez-vous. Heureusement l’album était déjà fini depuis longtemps, parce que le confinement ne nous a pas particulièrement inspirés.


Vous n'avez pas eu envie d'en profiter pour y ajouter un titre créé pour l'occasion ?

Non, l’album était déjà finalisé donc pas de changements, mais il n’est pas exclu que la situation politique et sociale actuelle nous inspire par la suite !

Qui écrit ? et pourquoi avoir attendu tout ce temps pour sortir l'album ?

C’est Damny qui écrit toutes les paroles, et je trouve les textes particulièrement réussis sur ce nouvel album. A mon avis ça parlera à notre public ! On n’a pas attendu si longtemps pour sortir l’album, juste le temps de bien préparer la release et de faire monter la pression en révélant quelques titres. On bosse avec notre label At(h)ome qui a fait un super boulot pour lancer ce nouveau disque.


Parle nous des featuring sur l'album ? mais aussi de futurs collab ?

Niko des Tagada Jones, est un copain de longue date du groupe. La collaboration s'est faite naturellement. Et pour le titre Cogne, sa touche punk / hardcore collait tout à fait à ce qu’on voulait transmettre.

Le second featuring est Lasai, qui a participé au titre Liberticide. C’est un super chanteur, on l'a rencontré via la scène reggae / jungle espagnole. Ce style musical colle aussi parfaitement à la peau du groupe et Lasai a apporté quelque chose de très frais et musical à la chanson!


Pas d'idée de nouveau Feat côté scène française? comme SIDILARSEN par exemple qui pourrait coller avec ce que vous faites.

Honnêtement je ne suis pas très au fait de la scène française actuelle, a part les Tagada Jones on n’a rien de prévu a ce niveau-la. On bosse sur de nouveaux featurings, mais on se tourne un peu plus vers la scène UK dont je suis assez proche.

Comment envisagez-vous la suite ? avec toute ces incertitudes.

On est clairement un groupe de live. Pour l’instant, on ne se voit pas faire de concerts dans les conditions sanitaires actuelles, c’est-à-dire public assis et avec des masques. Mais si la situation dure des mois ou des années, on changera peut-être d’avis... Mais clairement, l'ADN de la Phaze c'est le live, la sueur, la communion avec le public. Si on a seulement 10 personnes assises sur des chaises, c’est pas pareil. Après, on est aussi en train de mettre au point pas mal de projets pour fournir de la nouveauté aux auditeurs tant qu’on ne peut pas les retrouver sur scène, mais je n’en dit pas plus !


Merci Louis pour le temps consacré à cet aparté avec BGP MUSIC LIVE

On espère vous voir rapidement en live dès que les conditions le permettront de nouveau


Ben

Label A(t)HOME