top of page

Concert : « NECROMANTEUM TOUR » CARNIFEX x REVOCATION – ABORTED x VEXED / @ la Machine du Moulin Rouge PARIS - 27/03/2024

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


crédit photo : Ben TARDIF


La salle se remplit timidement, les plus courageux se plaçant directement au premier rang collé à la scène. Avec une fosse très clairsemée pendant que les balustrades et balcons se remplissent, les premiers sons se font entendre sur scène. Les lumières blanches et clignotantes l’illuminent où les musiciens prennent place. Dans l’obscurité une voix féminine se fait entendre, puis un chant grave avec un flow calé sur le beat surprenant.

Je découvre Vexed groupe britannique de métal alternatif.

Les membres du groupe qui parcourt la scène venant au contact des spectateurs (autant que le permet la scène de la machine), ça fait toujours plaisir de voir un show vivant malgré le « peu » de public pour cette première partie. C’est d’ailleurs leur premier show en France.

Des spectateurs qui s’ambiancent méchamment dans la fosse, des moshpits éclatent, puis enchainant avec un wall of death et un circle pit demandé par la chanteuse. Les jeux de lumière en rythme avec la musique ajoutent du cachet à ce live. Ce n’est pas le genre de musique que j’apprécie mais on ne peut pas nier le sacré coffre de la chanteuse, qui a une maitrise vocale très intéressante alternant les growls, voix claire et un débit de paroles rapides.


Le show arrivant vers la fin, la chanteuse nous propose une belle performance Acapella et sans micro qui confirme sans hésiter ses qualités vocales.



On enchaîne avec une courte introduction, l’un des membres cachés sous le masque de Jigsaw et sous la musique célèbre de la franchise SAW, nous met en garde pour ce qui arrive. Un groupe que j’attendais impatiemment Aborted, groupe de brutal death métal originaire de Belgique. La salle et même la fosse se remplissent à vue d’œil, les headbangs allant de bon cœur dès les premiers accords de guitares et les roulements de batterie.

Le chanteur annonce à son public qu’il peut s’inviter sur scène à tout moment, ça sent le chaos cette histoire.

Malgré une fosse remplie mais loin d’être blindée, plusieurs spectateurs n’hésitent pas à se jeter dans la foule après leur petit tour sur scène. Pogos et circle pit s’enchainent, une marée humaine bondissante se bousculant dans la pénombre de la salle.

Le chanteur survolté s’amusant avec ces musiciens, repoussant les quelques courageux venus braver la scène de la machine, la foule est en feu ! Proposant même aux spectateurs une petite séance de remise en forme en musique en faisant des jumping jack tous ensemble avant de proposer une balle de plage pour continuer d’amuser son public.

Ce que j’aime le plus c’est les solos de guitare si mélodieux qui suspendent le temps dans ce chaos, c’est magique.



La fosse se disperse un peu, ceux désirant se désaltérer et les autres allant au stand de merch. Arrive déjà sur scène le troisième groupe de la soirée, les membres de Revocation groupe de prog/death métal américain.

On assiste clairement à un set bien plus technique instrumentalement et étonnement moins de chant, c’est un peu déstabilisant suite aux précédents lives. Un public bien plus attentif dans la fosse, quelques headbangs, pogos et slams timides pendant que les musiciens s’éclatent sur scène, ils prennent plaisir à jouer et ça se voit.

Personnellement je décroche complétement avec le côté prog même si on ne peut pas nier l’aspect technique et pointu des compositions musicales. Les pauses entre les morceaux paraissent une éternité, le public est un peu plus mou, il suffit de quelques notes vénères et un bon growl pour le réveiller un peu, c’est efficace mais pour moi ça reste une presta que malheureusement j’aurai déjà oublié. Notons l’apparition sur scène d’un personnage habillé dans un costume de démon rouge avec des cornes armé de son trident, s’amusant un peu avec les artistes et repartit aussi vite qu’il n’apparut. 



C’est avec une joie non dissimulée que les membres de Carnifex arrivent sur la scène. Groupe de deathcore américain qui viennent nous présenter en live leur dernier album Necromanteum sorti le 4 octobre 2023.


Le chanteur encourage son public a pogoter, les circle pit et les slams s’enchainent. Dans la fosse des spectateurs dansent une sorte de valse c’est tellement improbable et drôle. D’ailleurs, les mêmes exécuteront d’autres danses telles des danseuses étoiles durant tout le show. Ce concert était fou sur tous les aspects, musical, ambiance et presta scénique. C’est l’une des rares fois où j’ai vu un slammeur circle pit, le public était dingue. Même le chanteur en redemande en incitant les spectateurs à circle pit encore et encore. Des breakdowns efficaces et suivi de la voix puissante de Scott au chant avec ces growls monstrueux, nous aussi on en redemande !


Une autre belle soirée à la machine du moulin rouge et merci à Garmonbozia pour une programmation aussi incroyable !


Chroniqué par Lucinda The Strange

Pour BGP MUSIC LIVE


Portfolio


Live report : Océane SEBIRE

crédit photos : Ben TARDIF



Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page