THEORY nous balance une véritable bombe avec "PROMETHEUS" !

Mis à jour : nov. 6



THEORY a sorti son premier EP (fin 2019) 7 titres, 7 bombes ! nous entraînant dans leur univers futuriste électro/metal.

PROMETHEUS, rappelant le nom du vaisseau spatiale dans le film du même nom, un hasard ? est le titre de ce premier opus, mais également celui du morceau qui débute ces 25 minutes 30. Mon premier coup de cœur qui m’a fait découvrir le quintet de Toulon.


Ce titre représente bien ce qu’est THEORY : un excellent mélange de metal et de sons électro-sampled, aussi puissant que trippant où tous les instruments sont mis en avant.

Ce morceau donne envie de le vivre en live ! Leur premier clip est d'ailleurs un live ...

Une intro mystique précède un breakdown très appréciable et qui te met direct dans l’ambiance du pit, Un pit stellaire qui te donne à la fois envie de pogoter, de hurler mais aussi de danser, voire de t’envoler (et oui on en a grave besoin en ce moment !!!).

Le deuxième breakdown (un des leitmotiv des morceaux) introduit une basse groovy qui résonne bien dans nos petites oreilles. Les riffs sont carrés et parfaitement calés avec la le côté "électro". Les rythmiques "metal" sont en symbiose avec les sons "sampled". Le chant screamé alterne avec le chant clair "hip-hop" (rappelant un certain RATM) et s’encre dans nos cerveaux avec entêtement !

La "drum", directe et efficace, mais également technique, mitraille à tout va comme dans "MIRROR CHECK", beaucoup plus techno/hardcore. Les riffs sont bâtonnent. Le "scream" devient "growl", sans oublier la partie rappée accompagnée de scratching qui rappelle les mix dans l’excellent « REANIMATION » de LINKIN PARK, un morceau en passant qui réussit à me faire sauter sur ma chaise. Un autre très bon breakdown ralentit le morceau jusqu’à sa fin : ce morceau est définitivement mon deuxième coup de cœur !

Cinq morceaux qui débutent par une partie électro : « alarmante » dans ROUGH, plus soft et envoutante dans DON’T COVER MY EYES ou CITIZENS, ou encore digne d’une intro de film dans WE THE PEOPLE (également clipé et sorti récemment, rappelant un extrait cinématographique) Ils mettent tous en avant la basse, s'affirmant et donnant de la puissance et de la profondeur aux sons.

Deux autres titres débutent par la drum et une partie metal (NEVER GO BACK et MIRROR CHECK ) sur laquelle viennent parfaitement se greffer le son électro.

Cet EP est une parfaite symbiose entre metal et l'électro, donnant un sensation futuriste, entre apesanteur et réalité, entre nostalgie et rage d’aller plus loin.

Pour finir, cet EP est une pure merveille avec 7 titres qui ont réussit à m’emmener loin, à me faire voyager, à me faire danser sur ma chaise. 7 bombes qui te donnent la niaque, l’envie de tout surmonter


Ce premier EP taillé à la serpe et digne des plus grands du genre (ndlr. indus) ne présage que du bon à venir.


Vraiment hâte de vivre ça en LIIIIIVE !

LYNDYA pour BGP Music live