KARRAS - Chronik "None More Heretic"

Mis à jour : mars 30


Karras…mais c’est quoi ce groupe de frenchies ? Un trio de la région parisienne composé de Yann, le grateux d’origine de Mass Hysteria Etienne le batteur de feu Aqme et Diego (tour manager Hangman's chair) à la basse et au chant.


Trois furieux pour nous pondre une galette super brutale qui déchausse les gencives à coup de parpaings dans les tympans !

Furieuse, la musique l’est sûrement… Un son bien crade et lourd faisant penser par moments à du vieux Entombed. Sérieusement les mediums vous les avez bien creusés les gars ! avec des riffs old school à la Morbid Angel, et quelques relents de Cannibal Corpse, le tout saupoudré d’une délicate touche de punk/hardcore à faire mosher les plus récalcitrants des tétraplégiques qui composent notre bien aimé sénat national !


Diego hurle sur chaque titre comme si son exorcisme en dépendait, ce qui est d’ailleurs le thème récurrent de l’album ! Je vous laisse d'ailleurs le soin d’aller chercher sur le web les quelques interviews et vidéos avec les trois vénères pour comprendre un peu mieux leur approche musicale ! (sans oublier l'interview audio de BGP bien sûr !)


Des titres d’une durée moyenne de 1'45, on dirait presque un album de grindcore tellement c’est court et intense…En même temps vu la rage qui se dégage de chaque chanson, je ne suis pas sûr que l’auditeur moyen ait la capacité à encaisser plus sans prendre de risques avec ses cervicales et sa santé mentale !


Ne tournons pas autour du pot, en pleine période de confinement et de stress social, cet album est LE remède : brutal, sombre, malsain, speed à souhait, il devrait être remboursé par la CPAM ! Voilà, à bon entendeur ... Monsieur le Président !


Comme le dit si bien le vieil adage, « Karras ça tâche, Karras t’empale ! »

Fred pour BGP Music Live