UNDER THE CONFLICTS, tu connais ?


NANAR NATION

Autoprod

10 juin 2019

Beaucoup de groupes expérimentés vous le disent…Vous voulez réussir dans ce métier ? Démarquez-vous !! Le message est bien passé chez les Challandais de UNDER THE CONFLICTS ! Leur style de prédilection ? Le nanarcore ! Mais qu’est-ce donc ?

Eh bien, un savant mélange entre du punk hardcore pêchu et de la culture pop bisseuse nanardesque !


Adeptes de Nanarland et de sons qui tapent fort, Nanar Nation est fait pour toi !

Ces cinq potes ont réussi le pari de mixer ensemble l’improbable : un requin aux portes du plus connu des Forts français (nan nan pas besoin de plus gros bateau, juste de binouzes bien fraîches), le plus texan des rangers en forêt, des nazis qui t’enquiquinent même jusqu’aux toilettes ou le rire inimitable du plus français des Highlanders pour ne citer qu’eux….


L’album démarre vraiment fort sur une intro avec un son très métallique électronique des années 80 (fan de Carpenter, bonjour), avant de te balancer 11 autres titres hardcore efficace où l’énergie ne redescend jamais durant 42 bonnes minutes.


Une zic jamais figée dans ses standards, le groupe arrive même à briser un certain nombre de codes. Chaque instru trouve sa place sans jamais prendre le pas sur un autre ; la basse, l’instrument « mal aimé » du métal, s’offre même une belle place au soleil !

Avec une batterie qui cogne dur et des riffs efficaces, Nanar Nation ne casse jamais le rythme mais lui donne plutôt la possibilité d’évoluer vers de nouveaux horizons.

Des sonorités fun et groovy ou brésilienne, qui ne se figent jamais dans les carcans du hardcore.


Max, au chant, s’en donne à cœur joie ! Chant tantôt clair, tantôt scream, tantôt grind, le gars se fait plais’ et ça se sent !

Nan, nan, tu n’es pas en train d’écouter un énième ULTRA VOMIT ! Juste des passionnés qui kiffent ce qu’ils font et qui donnent tout, même leurs tripes.


Mon coup de cœur, « Zumbacore », d’ailleurs déjà clipé : encore un bel hommage aux nanars avec grosses bestioles dégueux qui rampent, et un refrain qui te reste bien en tête. Tout ce que j’aime pour passer une journée réussie !


Tu l’auras compris, pas besoin de sortir ta tondeuse et de mettre ton plus beau marcel, prend juste ta bande de potes, tes canettes et tu pourras tout défoncer dans le pit !


Marion B. pour BGP Music Live