ChroniK de "Rythm & Ethics" (PURRS) par le groupe TH3ORY !


PURRS "Rythm & Ethics"

par Bast, V et Peco de TH3ORY


Belle ouverture avec ce premier morceau Navy qui pose clairement le bail. L'inspiration se veut post rock avec une grosse gratte planante et puissante. L'intro passée, et voilà qu’on est saisi par la puissance de la guitare qui balade l'auditeur avec de grosses influences kyuss qu'on peut clairement sentir.



Ça sonne gras, la disto / fuzz + le delay en fou partout et c'est ça qu'on demande à ce style. La drum et la basse sont mariales et la ligne de chant est efficace. Pas de fioritures, on est dans l'efficacité sur les couplets. Le refrain quant à lui est accrocheur. On a envie de jumper dans la fosse, surtout avant le downtempo qui fait bouger naturellement la tête. Pour moi ce titre est une réussite avec de gros riffs et des influences psyché. Je retrouve des sensations familières éprouvées sur des morceaux des QOTSA. Bien joué les gars, c'est sûr on en redemande. – Peco.


Maintenant passons à Sink, où les mélodies sont de suite plus légères et planantes car c'est le maître mot de ce morceau. Tout est plus aérien, des couplets jusqu'au refrain fédérateur avec ces whoho à scander à l'unisson avec le public.


Certaines lignes peuvent parfois faire penser à du artic monkey dans la voix ainsi que les intentions du chanteur. Mention spéciale pour la fin qui fait office de montée avant le final. Bien que surprenante cette montée clôturera le morceau dans son apogée.

Buzzing, le dernier titre de l’EP, porte bien son nom : la rythmique récurrente, les accords lâchés ajoutent de la tension au morceau alternant avec des couplets plus épurés. Mais c'est au moment de la montée de fin que le morceau prend tout son sens, avec cette batterie / basse qui progresse lentement au rythme du delay qui s'accélère pour devenir un bourdonnement incessant. Les gangs vocaux sont présents et fédèrent l'auditeur jusqu'à ce que le morceau finisse sa course dans un dernier accord puissant. – Peco.


C'est une entrée, calme, lancinante qui nous est proposée sur ce morceau : Keep swimming. La voix mi-soufflée du chanteur fait la part belle à la mélodie de guitare jouée derrière, donnant ainsi le ton à un morceau aux allures sombres et mélancoliques.


Progressivement une guitare s'ajoute pour agrémenter la mélodie. Puis vient un mouvement différent, la basse s'y ajoute et pose la couleur finale que Keep swimming tend à prendre.Le refrain, qui fait voler en éclat la rythmique instaurée initialement, vient et s'y ajoute une batterie énergique. Les guitares crient à la dissonance avec un son très typé, beaucoup de saturation, le chanteur et les chœurs mènent le pas vers ce refrain plutôt tragique.

Le deuxième couplet reprend les fondements du premier, avec cette fois une batterie toujours aussi énergique créant le paradoxe entre la couleur et le mouvement général du morceau. C'est très agréable à entendre. Cela change de beaucoup de morceaux que l’on a l'habitude d'écouter dans cette trempe.


La fin qui reprend un mouvement guitare/ voix, avec cette fois une voix "parlée" avant le grand final est juste géniale ! C’est d’ailleurs celui qui m'est apparu comme étant le plus "sombre" de cet EP. Il tranche beaucoup par rapport aux autres morceaux. La production est énorme ! Les musiques sonnent superbement bien. L’EP est très bien produit et très agréable à écouter !


Merci pour ce moment de partage, vous m'avez transporté dans votre univers. À suivre de très près ! – V.


Le titre Tribe débute avec un riff de guitare entraînant qui ronronne pour annoncer la couleur de ce morceau des PURRS ! La batterie rentre avec la deuxième gratte pour donner le ton et introduire le 1er couplet et le chant, le tout avec des rythmiques simples et agréables à écouter. Le son général sonne analogique. La batterie est authentique et tranche avec les productions actuelles. Ça fait du bien d'entendre de vrais instrus ! Je m'y sens comme dans un Pub à l'anglaise, bière à la main, avec un super bon groupe de rock !


Le refrain, pour moi le cœur du morceau : fédérateur à souhait ! Des lignes de chants qui restent en tête comme un hymne qu'on voudrait scander ! Ce titre est pour moi, une belle découverte, qui me ramène aux origines de notre chère musique : Le rock ! Good job les gars ! – Bast.



Un grand Merci à TH3ORY d'avoir bien voulu jouer le jeu de la "Chronik de..." !


69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout