top of page
  • Photo du rédacteurKlo

Live Report Deathstars + Priest + Liv Sin @Maroquinerie 17.11.2023



Bonjour à tous.tes !


Je vous retrouve aujourd’hui pour un debrief du tant attendu concert de Deathstars à la Maroquinerie. Ces derniers temps, j’ai plutôt assisté à des concerts de metalcore/deathcore ou encore de death mélodique. Ça fait donc bien longtemps que je n’ai pas vu de concert d’indus. J’ai hâte. 

Pour ne rien gâcher, cette magnifique soirée se déroule à la Maroquinerie, une des meilleures salles parisiennes selon moi. Je n’ai pas été déçue, la qualité du son était incroyable et le hobbit que je suis a parfaitement vu la scène grâce au nivellement de la fosse. Mais parlons musique maintenant.        


Liv Sin



Aujourd’hui, nous avons affaire à une programmation 100 % suédoise. Et les premiers Scandinaves à fouler la scène sont les musiciens de Liv Sin. Il s’agit du projet solo de Liv Jagrell, ancienne chanteuse de Sister Sin.

Ils nous livrent un heavy metal bien rodé. Les riffs de guitare sont clairement pensés pour être efficaces. C’est simple, ça ne révolutionne rien, mais ce n’est pas désagréable à écouter et ça ravira tous les nostalgiques de la grande époque du heavy. La voix de Liv est rauque, badass à souhait, c’est clairement le point fort de la formation. 

Le public, encore un peu calme au début du set, commence doucement à bouger la tête. Mais les musiciens se donnent à fond pour réveiller tout ça, en particulier Liv. Cette dernière fait même un passage dans la fosse lors de son dernier morceau, ça fait son petit effet.


Setlist :

-          The Process

-           Forget my name

-          Chapter of the witch

-          I am the storm

-          Antihero

-          King of fools


Priest

Après un petit quart d’heure de changement de plateau, Priest débarque sur scène et l’ambiance change du tout au tout. Sa programmation au sein d’un plateau estampillé metal fait un peu tache. Il s’agit d’un synth band bien plus proche des Daft Punk que de Deathstars. Ils sont trois sur scène, un chanteur, un claviériste et un musicien derrière un ordinateur et ce qui ressemble à une table de mixage.


Malgré tout, on sent qu’ils ont bien réfléchi à leur scénographie. La machine est bien huilée. Ils portent tous des masques évoquant l’univers de Mad Max, le light show est élaboré, leur esthétique rappelle quelques films de science-fiction vintage (Matrix, Blade Runner…).


Le chanteur discute beaucoup (trop ?) avec les spectateurs, un peu étrange pour ce genre de projets qui cultivent souvent le mystère. Malgré quelques fans, le public accroche difficilement et il en va de même pour moi. C’est dommage car je pense qu’ils sont bons dans leur genre. Leur proposition est tout simplement trop éloignée de ce que le public était venu chercher.


Set list :

– The Pit

– Neuromancer

– A Signal in the Noise

– Blacklisted

– The Cross

– Obey

– Burning Love

– History in Black

– Vaudeville


Deathstars


À 21 h 30 arrive enfin Deathstars et le public se réveille. Il faut dire qu’ils se sont fait attendre : le groupe de metal industriel, formé dans les années 2000, revient d’une absence longue de neuf ans avec un nouvel album : Everything Destroys You.


Le show commence directement avec Night Electric Night, un des titres phares de l’album éponyme. L’impact est immédiat. Et il y a de quoi, la complicité partagée sur scène saute aux yeux. Les musiciens sont contents d’être là – ou, du moins, semblent l’être. La balance des sons était parfaite, tout est réuni pour passer un bon moment.


La fosse hurle, ce qui ravit le chanteur… ou pas. Très vite se met en place un jeu avec le pit, Andreas alterne les « Shut the f*ck up » et les « Scream ! ». Bien évidemment, de nombreux sacripants s’amusent à provoquer l’artiste en désobéissant effrontément, ce qui est certainement le but.


Quelques minutes après le début du set, ils sortent le grand jeu avec Ghost Retriever, dans le top 3 du groupe. Le pit met un dawa monstre. Sur ce titre comme sur les autres, on peut savourer la précision vocale d’Andreas. Il ne met pas une note à côté, que ce soit en scream ou en chant clair.


Deathstars nous livre exactement ce qu’on attend d’eux : du bon metal indus, inspiré des icônes du genre comme Rammstein, Marilyn Manson… Faussement simple et monstrueusement efficace, avec une voix d’outre-tombe reconnaissable entre toutes et des riffs catchy. Ils réussissent à trouver un bon équilibre entre les différents albums interprétés.


Ils ne sont pas passés à côté de leurs morceaux phares : Death Dies Hard et Metal font évidemment hurler la foule, immédiatement réprimandée par le chanteur. Mais ce n’est rien comparé au rappel, avec Biltzkrieg et Cyanide, qui finit de stimuler les cordes vocales les plus timides. Ce retour aux années 2000 n’a laissé personne indifférent.


Setlist :

– Night Electric Night

– Between Volumes and Voids

– All the Devil’s Toys

– Ghost Retriever

– Midnight Party

– Tongues

– The Greatest Fight on Earth

– Death Dies hard

–This is

– New Dead Nation

– Fire Galore

– Metal

– Synthetic generation

– Everything Destroys You

– Blood Stains Blondes


Encore

– Blitzkrieg

– Cyanide                    


 


La programmation de la soirée manquait un petit peu de cohérence à mon goût, chaque groupe appartenait à un univers complètement différent, ce qui rendait le tout un peu déconcertant.


Néanmoins, le public a quitté la salle en y laissant un relent de sueur, d’énergie et d’extase : le succès a été total. Je tiens à remercier les artistes et Veryshow pour ce moment hors du temps. Je tiens également à souligner le travail de dingue qu’a effectué l’équipe de la Maroquinerie. Tout était fluide, comme d’habitude, et le son incroyable. C’est toujours un plaisir d’assister à un concert ici. 


Je vous retrouve bientôt pour des nouveaux reports et chroniques. Stay tuned !


Ciao !

Klo       

Pour BGP MUSIC LIVE


DEATHSTARS - Midnight Party (OFFICIAL MUSIC VIDEO)                                    

https://youtu.be/BAukRKMi7Ho?si=qZDUqtxgMbPTAS2B                                         


留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page