Live report du MENNECY METAL FEST 2022 - Day 1

Aujourd'hui, 16 septembre 2022, direction Mennecy pour son Mennecy Metal Fest qui fête cette année ses 10 ans avec pour la 3ème édition des scènes en extérieur.

C’est pour ma part la 9 ème édition à laquelle je participe.

On ne va pas a ce festival uniquement pour la musique mais également pour revoir les copains !!


A souligner cette année, les améliorations des stands boissons et repas situés à deux endroits distincts, ce qui fluidifie agréablement la queue ! De plus, pour couronner le tout, il fait relativement beau ce qui change de la pluie du vendredi de l'année dernière.

C’est parti pour 3 jours avec l'équipe BGP, JB, moi-même et Rémi en photo.


 

Crédit photo : Dwidou Photography (David Dauphin)


THE LUCKY TRAIL

C’est au groupe de Hard Rock, à la sauce 80’s et originaire de l'Essonne, The Lucky Trail d’ouvrir le bal pour cette 10ème édition sur la Menn’Stage.

Le batteur porte un bandana a la vinnie paul, le guitariste semblant tout droit sorti des années 80 avec cette tête à la Eddy de strangers things mais vu sa longueur il n’a pas attendu son apparition dans la série pour adopter ce style. Le chanteur, quant à lui, arbore le combo bandana lunette de soleil à la Axl rose. Le bassiste, casquette a l’envers, porte une barbe certainement mieux taillée que la mienne, c'est pas dur, soit dit en passant !


Passé le côté stylé du combo, le groupe assène un hard rock efficace entre guns n roses, Alice cooper etc .Le guitariste est très joueur à sauter partout, à poser, sans pour autant mettre de côté son jeu solide avec quelques solos bien placés. Le batteur quant à lui possède un jeu à l’ancienne qui fait plaisir à voir.Lle bassite ajoute de la lourdeur au tout. La voix du chanteur est intéressante et plutôt entrainante. En résumé, ce groupe colle parfaitement pour cette ouverture du MMF 2022 avec cette belle mise en bouche !

 

BARRAKUDA

Direction la Eye Stage pour le set de Barrakuda, groupe de Hard Rock francilien, chantant en français, mais à la sauce Australienne cette fois.

Au chant Luka a une voix bien rauque et éraillée. Le chant en français avec lequel j'ai du mal habituellement passe plutôt bien. Je le trouve d'ailleurs entraînant.

Le bassiste Ephraim est en kilt pour l'occasion, ça fait des années que je le croise en concert mais c’est la première fois que le vois jouer un son de basse bien lourd, rugueux et qui rebondit à merveille. Son frère Adolphe, qui lui a donné le virus, est à la batterie avec un jeu nerveux en mode blues et hard rock.

Les deux guitaristes Niko et JP ont un son bien chaud est typé hard australien. Le set se tient très bien et le chant en français renforce l’immersion, notamment sur de sueur et de rage, le refrain nous donne envie de scander à l’unisson, le solo de guitare sur ce titre est bien chaud. Le groupe prend plaisir à être sur scène et nous offre un set carré du début à la fin. Très bonne découverte pour ma part !

 

PERFECTO

Retour sur la Menn’Stage pour assister au set de Perfecto, formé de Romain à la batterie et de Matthieu Dottel à la guitare, tous deux aussi membres de Bukowski, de Toni Rizzoti (enhancer) au chant et clavier, de Miguel à la guitare et de Jiu a la basse.

J'avais eu l’occasion de voir Jiu oeuvrer à la basse pour Bukowski en novembre dernier à Limoges. Le groupe nous sert un rock moderne. Seul bémol je trouve, le clavier de Toni n’est pas assez audible, Jiu ne fait qu’un seul homme avec sa basse et se déhanche beaucoup, le chant de Toni est assez prenant et Matthieu l’appuie parfois sur les refrains, ce qui nous donne un bon moment. Les guitares ont des riffs bien efficaces

J’ai hâte de pouvoir revoir le groupe pour un set plus long et avec de meilleures conditions niveau son. J'ai trouvé le set un peu court aujourd'hui. L'inconvénient d'un festival ...


 

LONEWOLF CORP

Retour sur la Eye Stage pour le set de Lonewolf Corp groupe de heavy metal francilien, sous testostérone, avec une section rythmique hyper carrée, parfois à la limite du trash, et un chant qui me fait un peu penser à du Judas Priest.

Je me prête facilement et gaiement au headbang sur le rythme de la musique.

Les titres sont entraînants et les divers solos de guitares font plaisir à entendre.

Encore un bon moment de passé !


 

Crédit photo : Dwidou Photography (David Dauphin)


JOE STUMP'S TOWER OF BABEL

Retour sur la Menn’Stage pour Joe Stump’s Tower Of Babel, groupe monté par le guitariste shredder Joe Stump, assorti d’un casting 5 étoiles avec Mark cross à la batterie, Mistheria au clavier, Nic Angeli à la basse et au chant, Joe Amore ex-chanteur de Nightmare.

Le groupe nous gratifie de New wave, heavy metal à la Maiden avec plus de largeur, le groupe sert très bien le talent de Joe et l’accompagne bien. Les compos ne sont pas ennuyantes, ce qui peut arriver quand c’est un groupe monté autour d’un guitariste de renom, le clavier est bien présent avec la basse qui appuie bien les riffs de Joe.

Le batteur a un jeu très intéressant avec sa double grosse caisse qui permet de très bon roulement. Un des morceaux du nouvel album qui sortira en 2023 est joué pour notre plus grand plaisir.

Le groupe a définitivement conquis le public présent.

 

CURTAIN

C’est sur la eye stage que je découvre le groupe de Cold Wave Curtain et je tiens a remercier Gêrome Theodore qui a permis cela en les signant sur son label MusikÖ_Eye ce qui a permis de ressusciter le groupe qui nous sert une Cold Wave à la The Cure en plus dark, l’écho avec les effets sur la voix du chanteur guitariste est plutôt planante, les riffs de guitare sont bien ambiant, la machine se fait entraînante et hypnotique, la basse bien chaude appuie le tout avec une touche bienvenue. Le set se passe à 100 à l’heure pour moi C’est La découverte de ce Vendredi au Mennecy, j’irai volontiers les revoir !


 

BUKOWSKI

C’est au Bukowski d’attaquer sur la Menn’Stage, c’est aujourd'hui leur 3e apparition au mennecy metal fest après 2013 et 2017, le groupe était également chaud pour remplacer Napalm Death l’année dernière au pied levé mais ceci ne s'est pas fait ça nous aurait permis de voir une dernière fois Julien Dottel à la basse à nos actes manqués comme on dit.


J’avais eu l’occasion de les voir cette année en mars à Saint Cyr l’école avec le line up actuel et l’arrivée de Max Müller à la basse et au choeur. Julien est aussi toujours présent d’une certaine manière car Max, lui aussi gaucher, joue sur une des basses du regretté Julien.


les BUKO viennent nous présenter le nouveau set avec les titres du dernier album eponyme des Bukowski. Le groupe met direct tout le monde d’accord en nous assénant leurs stoner survitaminé, Knak à la guitare bouge sans cesse, groove à mort et ne tient pas en place, Romain enchaîne à la suite les pattern dévastateurs, la basse de Max groove, la guitare de Mat est bien lourde. Ils enchaînent hymne après hymne. NCFYC tiré du nouvel album est joué.

Cest une belle claque en live ! les riffs de la partie rythmique détruisent tout, la fosse est en délire, je headbangue comme un malade au rythme de la musique .Nous avons également le droit à Vox Populi titre en feat, avec Toni Risotti de Enhancer/ Perfecto. Les titres du nouvel album sont décidément taillés pour le live.

Les Buko ont l'honneur de lancer le premier Circle Pit du festival, le groupe est a priori très content de retourner la fosse aujourd’hui pour cette première soirée, le nouveau set marche du tonnerre, j’ai été conquis et heureux de les revoir une nouvelle fois. Certainement que l’occasion se présentera de les revoir en fin d’année ou en 2023 sur cette tournée.


J’ai également pu interviewer les Bukowski après leur set avec mon acolyte JB c'est ici : INTERVIEW @Bukowski - @Mennecy Metal Fest 2022


 

CRISIX

Dernier passage pour ce vendredi sur la eye stage et c’est les espagnols de Crisix qui vont clore cette soirée sur cette scène.

J’avais eu l’occasion de les voir à la warm up Hellfest sur Orléans et d’interviewer un des guitariste Bibi.

Les Crisix sont là pour nous faire digérer avec leur New Wave Of Trash Metal Vibe survitaminée, la scène est limite trop petite pour eux vu l’ambiance qu’ils mettent dans la fosse. Juli au chant est rageur, frondeur, joue beaucoup avec le public.

Les riffs des guitaristes sont percutants, la basse est très sautillante et bien fat comme il faut, le batteur est une vraie machine de guerre. Full HD est joué, le pogo se fait alors de plus en plus sévère quand la musique s'accélère. Get Out Of My Head morceau plein de rage et Get Out Of My Head sont repris à l’unisson. Juli fait asseoir la fosse en plein milieu pour partir du crescendo ravageur et faire jumper les gens présents. La fosse repart de plus belle avec l'énergie communicative dont le groupe a le secret.

Merci aux Crisix d'avoir mis le feu à la eye stage. Je me demande comment la scène tient encore debout après ce soir ? Un conseil, si jamais vous voyez Crisix jouer près de chez vous foncez, et vous prendrez votre dose de trash. Ça devrait même être recommandé par les médecins .


 

CORONER

C’est au groupe de légende thrash Suisse Coroner formé en 1983 de clôturer la soirée sur la Menn’Stage. Ron au chant et à la basse a une voix bien rocailleuse, la basse est bien grasse et boueuse à souhait, la guitare de Tommy est chirurgicale et dévastatrice, Diego à la batterie a un jeu bien lourd et ravageur avec sa double grosse caisse, par contre le clavier de Daniel est bien trop discret à mon goût.

Le groupe enchaîne classique sur classique n’ayant sorti aucun album depuis 1993. Coroner ne faiblit jamais et continue sur cette lancée hargneuse de mur du son.

Tommy plaque des solos et enchaîne direct avec des riffs signature tronçonneuse, Ron fait de bonnes boucles bien fat pendant le solo.

C’est un grand plaisir d’avoir enfin pu avoir Coroner ! C’est une belle manière de clore ce premier jour du mennecy metal fest 2022 pour moi.



Le fest est fini pour aujourd'hui, direction chez JB ou j’ai élu domicile pour le week-end afin de rester en forme pour la journée qui s'annonce demain


Bonne nuit et à très vite pour de nouvelles aventures !

Virgile pour BGP MUSIC LIVE


Un grand merci à Rémi notre photographe en chef sur l'évènement.

Cat pour la captation live/video !

crédit video : Cat MOUCHOU

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout