A PLACE TO DIE - Chronik de "DYSTOPIA"


Dystopia

M&O Music / M&O Office

11/12/2020


Les parisiens de A PLACE TO DIE (APTD pour les intimes) officient depuis 2013 dans le style ultra codé et rigide du Metalcore.

Variante mélodique du Hardcore, le Metalcore voit un nombre infini de groupes naître chaque année. Difficile dans ces circonstances de se faire une place au soleil ! Il faut plutôt jouer des coudes et apporter sa personnalité pour atteindre le zénith de la visibilité.

Perso, j’ai eu la chance de chroniquer plusieurs groupes de Metalcore depuis mes débuts de chroniqueuse. Souvent, je leur reproche cette linéarité qui fait que, morceaux après morceaux, j’écoute sans cesse une unique structure musicale sans originalité.


Par bonheur, APTD a décidé de ne pas suivre ce chemin.


Bien sûr, avec Dystopia , nous retrouvons l’ADN, l’essence du Metalcore… mais avec un petit truc en plus, avec une mélodie bien à eux qui donne une sacrée profondeur aux 5 titres de l’EP.

20 minutes d’une zic punchy qui sait savamment mélanger l’agressivité du Hardcore avec des passages mélodiques subtilement dosés et placés aux bons moments.

Le travail propre de la batterie donne le ton aux autres instrus.

La basse, impeccable, sait se placer en première ligne lorsque c’est nécessaire et permet d’approfondir le son de la guitare qui donne tout ce qu’elle peut pour offrir, justement, ce côté mélodique qui permet de couper dans la brutalité des rythmes hardcordiens.


Leur truc en plus passe par le chant : APTD fait le choix du chant growlé très typé Deathcore et ce n’est pas pour me déplaire ! Le rythme plus lent des refrains amène avec lui la douceur d’une voix claire mélodieuse et bienvenue pour apaiser une sensation de rage constante.


Le groupe est un mélange audacieux et astucieux de WHITECHAPEL et de BRING ME THE HORIZON époque « Sempiternal ». Ils ont su finalement se nourrir de ce que le Metalcore fait de mieux (attention avis perso ;-) pour accoucher de ce second né au goût de trop peu.


Avec Dystopia, APTD nous livre un EP maîtrisé et efficace qui n’augure que du bon pour la suite et qui mériterait d’être défendu en live dans un joyeux bordel comme seuls les métalleux savent faire !


Marion

Pour BGP MUSIC LIVE


43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout