ALVAREZ - ChroniK de "Summer Monstrous"


Enregistré Mai-Août 2008 au Studio Vault 013 Pancevo, Serbie

Enregistrement et mixage : Velibor Nikolic / Montage : Fortress Of Floritude

Photos : Manon Charles

BITUME PRODS / Janvier 2021



Projet solo de Velibor NIKOLIC (BRIGAND), ALVAREZ réédite cette année son second opus, « Summer Monstrous ».


10 titres où l’artiste nous décrit la vie amoureuse d’un homme à travers des films d’horreur. Œuvre très conceptuelle, elle n’en est pas moins intrigante sur le papier.

Sortie il y a maintenant 13 ans, « Summer Monstrous » sonne étrangement nostalgique. A l’écoute de l’album, c’est la voix de Kurt COBAIN qui me trotte dans la tête, tellement celle de NIKOLIC lui ressemble.

Lancinante au possible, sa voix apporte un peu plus de mélancolie et de ténèbres à l’ensemble.


Entre Ambient Rock et Grunge, il y a très peu de variation dans la structure musicale. Pourtant de style assez hybride, le fond garde la même tonalité. Le tempo reste plutôt lent donnant une sensation d’oppression constante. Le travail de la batterie n’en reste pas moins efficace, sans fausse note ; celui de la basse discret pour mettre en valeur un jeu de guitare simple mais redoutable au vue de l’univers.


Entre rêveries et désirs de plonger dans l’occultisme, « Summer Monstrous » ressemble à un bad trip, et nous emmène dans un abîme sans fond.

Artiste prolixe, ALVAREZ a encore beaucoup à nous faire découvrir (16 démos ne sont jamais sortis).

Une chose est certaine, c’est que ces deux productions déjà sorties sont propres et dérangeantes.

Marion

pour BGP MUSIC LIVE


44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout