Bursting Wonderland - Chronik de "David Vs Goliath"


Sortie : 26 mars 2021

Label : M&O Music



De la ville irlandaise de Galway (que j'affectionne particulièrement) né Bursting Wonderland. Ce groupe est formé d’Ania Chmielewska et de Mimmo Ripa qui mêlent leurs origines (polonaise pour elle et italienne pour lui) et leurs influences musicales. Leur collaboration donne l’album David Vs Goliath sorti le 26 mars dernier sous le label M&O Music. Le titre de l’album est prometteur, on s’attend à un combat de titans, à du très lourd.

Mais que nenni, David Vs Goliath c’est une voix tantôt grave, séductrice et rock (Bursting World, Chaotic Mind, Rebels, Universe), tantôt douce et charmeuse (It will Pass) et tantôt à foutre la chair de poule ( Followed You, In Memory of).

La superbe voix d’Ania alliée aux multiples talents de Mimmo (auteur, compositeur, basse, guitare et chœur) font de Bursting Wonderland un groupe qu’on ne peut associer à un style unique.


En effet, avec cet album on navigue à travers des rocks divers et variés : rock, punk- rock, rock-alternatif, grunge, le tout parsemé de quelques sonorités irlandaises. Bursting Wonderland nous baladent à travers les styles qu’ils s'approprient avec une impressionnante facilité et on se laisse embarquer sans résistance.


L'alchimie entre Ania Chmielewska et Mimmo Ripa est bien présente et donne un album d’exception. Les thèmes sont parlants, Bursting Wonderland fait face et tourne la page, les pages sur les souvenirs douloureux et va de l’avant : Transform all doubts into courage and light now let me taste it! (Chaotic Mind) So late I realized that what I lived was just a lie. (Followed You).


L’album, de 10 titres, s’ouvre avec le titre Bursting World. Dès les premières notes de l'album, tout y est : un bon son guitare, une batterie énergique et une voix digne des plus grandes rockeuses. Et l'album enchaîne les titres marquants qui allient dont Rebels (1:58) qui nous conforte dans l’idée que le groupe ne se plie à aucun code : You can’t stop us!

It Will Pass est un autre titre marquant de l’album. Sur ce titre Ania devient femme fragile tout en douceur. Elle panse ses blessures : On my way there. To the healing. Wishful thinking. I’m still bleeding.

Memory of nous plonge dans un univers froid et noir, à la Nick Cave. Les voix féminine et masculine chuchotent les paroles tout en retenue. Un superbe duo qui fait froid dans le dos.


Via David Vs Goliath, Bursting Wonderland livre un album rock simple sans fioriture, entre douceur et violence. C’est une vraie réussite qu’on a hâte de découvrir en live.


SAM

pour BGP MUSIC LIVE


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout