C R O W N - Chronik de "The End Of All Things"


Label : Pelagic Records

Artwork : Maks L.


Promo : Replica Promotion

Sorti le 16 avril 2021



Voilà 6 ans que l’excellent « Natron » a vu le jour. Vous ne pouvez pas imaginer combien il me tardait de découvrir le nouvel opus de C R O W N.


Comme une drogue, leur musique te rend addict. Une addiction intense que seul leur musique peut apaiser.

Une chose est certaine, « The End of All Things » est peut-être la fin de toutes choses, mais certainement pas celle de mon addiction à C R O W N !

Les années passent, les sons se ressemblent. Mon bonheur de chroniqueuse est de découvrir de nouveaux groupes, aux talents bruts qui ne demandent qu’à être exploités. Mon malheur de chroniqueuse ? c’est d’entendre souvent les mêmes leitmotivs musicaux, manquant de ce je ne sais quoi pour se démarquer des standards.

Tout ça pour vous dire quoi au final ?

Pour vous dire que « The End of All Things » est une putain de nouvelle claque !!

C R O W N, c’est deux hommes et une machine. C’est l’alchimie parfaite et magique d’éléments électros, Indus, Post Rock et Metal. Avec cette voix très basse, qui résonne dans ma tête. A l’écoute de « The End of All Things », c’est l’univers de DEPECHE MODE qui me revient sans cesse. L’univers de DEPECHE MODE qui aurait explosé dans celui de CULT OF LUNA. Oui, je sais bien, le mélange vous paraît curieux… et pourtant, c’est toute la force de C R O W N !


Construire un univers hybride à partir de bribes nostalgiques et modernes à la fois pour donner naissance à une musique complètement à part !

Un univers sombre et écrasant. Un univers envoûtant et percutant, où se mélange sonorités synthétiques et acoustiques.

Ce quatrième opus a été l’aboutissement d’un long chemin parcouru. Un chemin tortueux comme le parfait reflet des temps que nous vivons. Chaque titre a une identité propre, écrit comme un moment de vie.

Avec « The End of All Things », C R O W N réussit à créer une nouvelle fois avec brio une musique que personne n’attend, repoussant encore plus loin les limites du sublime.

A écouter de toute urgence !


Marion

Pour BGP MUSIC LIVE


80 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout