EZOX - Chronik de "ONE LAST BREATH"

Mis à jour : juil. 21



ONE LAST BREATH est le premier album du quintet de Montpellier d'EZOX faisant suite à un premier EP en 2018.

La thématique de cet opus aborde principalement la relation des hommes avec la religion mais est interprétable de plusieurs manières et parle ainsi a tous ceux qui aiment et comptent sur quelqu’un, à ceux qui mènent les mêmes combats intérieurs.


“….peut –être devrais je m’adresser à Dieu, mais je suis au plus profond de l’abyme et je ne sais plus prier “ : « ESAÏE 40:7 », ou l’importance d’une superbe intro qui t’embarque directement dans le monde d’Ezox. Les paroles sont tirées d’un poème d’Emily Dickinson, hurlées par des screams en écho de Camille, sur des samples et violons donnant une atmosphère profonde et touchante. Cette minute et 56 secondes qui se termine par une respiration darkvadoresque est un premier coup de cœur digne d’une introduction de musique de film.


JESUS donne le ton de l’album en montrant une structure complexe très appréciable : une première partie heavy trash précédant une fin plus métalcore et dark.

D’excellents riffs incisifs sont entrecoupés par des drums puissantes, une double grosse caisse qui envoie du lourd, et une basse très présente. On y trouve un très beau contraste entre la voix screamée et la voix claire, sans compter sur un refrain qui donne envie de hurler dans le pit !


Dans « WAKE UP » on se prend direct une bonne claque !

La drum mitraille, la basse remet une couche d’agressivité : on est dans le circle pit !!! Excellent morceau de heavy/trash/metalcore. Les riffs arpégés sont suivis par un superbe solo et un excellent breakdown, Camille hurlant : take a gun then pray for the children


L’influence Metalcore transpire dans FOR TODAY (avec des riffs qui nous rappellent ARCHITECTS ) et ABOUT LOVE. C’est un deuxième coup de cœur dont l’excellente intro qui te fait passer par plein d’émotions différentes en moins de deux minutes : la voix sexy, puis hurlée, devient un break down limite orgasmique ! Les riffs sont carrés et précis, la basse résonne sans oublier le solo de batterie. L’agressivité des couplets contraste avec le chant clair du refrain qui s’encre dans ta tête dès la première écoute. Le tout parsemé par des samples électro qui suivent tout au long du morceau et lui donne une dimension cosmique.  


Samples présents dans tout l’album comme dans mon troisième coup de cœur : STAY WITH ME. Slow métal aux riffs simples mais très efficaces, poignant, saupoudré d'une voix hurlante et éraillée. Un régal !


EZOX sait tout aussi bien faire dans le style heavy trash aux influences de Metallica comme  NOTHING ANSWERS MY CRIES et THE CROWN OF THORNS morceaux les plus longs  (de 7 et 6 minutes) et surtout très techniques où tous les instruments sont mis en avant, parsemés d’excellents solos de guitares.


Une autre facette du quintet, plus soft, est également révélée dans : UN GRIBOUILLAGE et PRIÈRE À LA LUNE.  Les deux morceaux sont structurés de manière similaire : ils  débutent par une intro douce en acoustique, style pop rock. le chant est en français et la deuxième partie du morceau monte progressivement en puissance pour finir avec des riffs saturés accompagnés par le duo drum/basse.


Dix morceaux  aux structures variées allant du simple riff efficace au très technique, du metalcore au heavy/trash et toujours avec cette même qualité de transmettre énormément d’émotions à travers le chant et la musique.

Mon seul regret est que les sons sampled ne soient pas mis un peu plus en avant au niveau sonore.


Voilà en somme pourquoi, ONE LAST BREATH a été un des coups de cœur de la rédaction de BGP Music live !!! Un premier album qui ne promet que du bon pour l’avenir !


A très vite dans le the pit !!!!!!!!!!!


LYNDYA pour BGP MUSIC LIVE