MOONSPELL - Chronik de "Hermitage"


Napalm Records

26 février 2021



Ce que j’apprécie chez MOONSPELL ??

Sa capacité à se renouveler sans cesse, à ne jamais rester figer dans le temps et dans un style qui leur collerait à la peau au fil des décennies.

Toujours à la recherche des sons nouveaux sans perdre leur ADN Metal Gothique, MOONSPELL aurait pu se perdre après leur album-concept « 1755 ». Après le départ du batteur, l’un des membres fondateurs. Rien n’y a fait.

MOONSPELL a cette envie impressionnante de se réinventer à chaque album.

Avec « Hermitage », le groupe part flirter avec le côté Prog du Metal. Surprenant de leur part ?


Non, ils préfèrent ne jamais tomber dans la routine.

Ce 13ème album est plus introspectif que les autres. La puissance est mise sur le bas-côté au profit de mélodies simples. Morceaux après morceaux, MOONSPELL cherche l’équilibre parfait entre les passages aériens et les riffs accrocheurs.


Un son très nostalgiques ressort de ces 11 titres. Certainement dû aux sonorités du clavier.


Sur « Hermitage », la voix de Ribeiro se fait plus douce. Le chant clair est privilégié : elle veut nous raconter une histoire. Elle apporte surtout une émotion toute à fait particulière. Une envie de liberté vers une retraite spirituelle ? Peut-être bien.

Tout dépend de ton état d’esprit au moment de l’écoute de cet album. Les textes sont sombres (la base du Metal Gothique), mais MOONSPELL s’attache à apporter un peu d’espoir et de lumières.


« Hermitage » est une production de très haute qualité, toute en émotion. Simple et mélancolique, MOONSPELL partage à nouveau avec nous un moment de leur vie comme il n’en existe pas ailleurs.

Presque 30 ans de carrière, et un nouveau chapitre qui nous emmène dans une nouvelle direction surprenante et intéressante. Mais je n’en dirais pas plus. Cales toi bien avec un casque sur les oreilles. Ecoutes. Et laisses toi bercer.


Marion

pour BGP MUSIC LIVE




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout