top of page

Festival : OCEAN FEST - Metal night 24.04.26 @Biarritz FRANCE

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

Belle soirée sous le signe du Rock&Roll métallique !

avec

ZETKIN - ORBEL - MASS HYSTERIA - GOJIRA


26 avril 2024, On se met en route depuis Paris direction la Côte basque pour la 3e édition du festival OCEAN FEST situé à Biarritz. l’Ocean Fest qui accueillait cette année notamment les landais de Gojira pour une date exclusive en 2024, à domicile, la seule et unique de l'année.

Orbel

Le projet Ocean Fest a vu le jour avec pour objectif de sensibiliser le public à la protection des océans tout en proposant une expérience culturelle et musicale. Pas mal l'idée non ?

Le + de ce projet ? Les recettes seront reversées à des ONG telles que Sea Shepherd France, One Voice et Itsas Arima.

Zetkin



Tout juste arrivés par la gare en famille, direction la belle salle de la Halle d'Iraty, le Zénith de Biarritz en quelque sorte ! Un super accueil par un grand nombre de bénévoles pour l’occasion. Nous sommes guidés, renseignés en cas de besoin. Franchement au top !


A cause d'un timing tendu, nous arriverons trop tard pour les deux premiers groupes, ORBEL et ZETKIN apparemment très sympas, dans un autre style que les deux mastodontes de la soirée. Heureusement nos confrères de Metalleux de France vous racontent tout dans leur papier !


MASS HYSTERIA

Pour commencer, et de façon tout à fait objective, les kings du soir (je vais me faire jetter des pierres par les fanatiques de GOJIRA) c'est un peu les parisiens de Mass venus depuis la Capitale en TGV le jour même pour administrer une bonne dose de metal dans les oreilles du public du soir en partie venu pour la tête d'affiche. Je n'ai pas d'idée de la proportion des fans de MH (appelés les furieux/ses) et ceux venir soutenir les natifs du coin ? Peut être aurait il fallut compter les tee-shirt et autre casquettes et hoodies portés par ces dernier. Quoiqu'il en soit la salle était archibondée pour les deux groupes (peut être un chouille plus pour GOJIRA quand même ...)

Bon, une chose est sure, les parisiens venus mettre le feu 🔥 nous ont offert un set aux petits oignons comme ils savent faire, le son n'était pas fou malheureusement, cette grande et haute salle n'aidant pas des "mass"(lol) pour la restitution correcte du son et des infra basses.

Une setlist avec un savant mix d'anciennes et de nouvelles chansons. Une communion avec le public, as usual !

Les fans de l'Armée des Ombres (fan club de plusieurs milliers de followers) avaient fait le déplacement, aussi, de loin pour certain(e)s. Toujours un moment sympa de retrouvailles ! Un Mouss plutôt en forme, toujours aussi engagé (j'aurais envie de dire plus politiquement qu'écologiquement) dans ses discours d'entre deux titres. Il aime parler le bougre !

"Nous les bretons, on se bat pour notre région (pays) tout comme les basques ou les corses !" ... " On a ce point en commun"

Pas mal d'enfants dans la salle, puis sur scène, pour le final habituel avec les jeunes furieux(ses).

Nous avons pu profiter avec mon petit gars de deux ans sur les épaules (certainement le plus jeune de l'assistance équipé de son casque de protection) de la crash barrière une bonne partie du concert avant de nous éloigner vers le fond de la salle pour plus de calme.



Un petit tour au food corner, à l'extérieur.

Une tente avec les stands des assos/ONG présentes et partenaires. Une zone bar et des points cashless, un espace "Tattoo", des stands de fringues, bref, tout pour se faire plaisir et agir pour la bonne cause en même temps ...

En extérieur, un espace de restauration exclusivement VEGAN... bon j'avoue que c'était pas facile pour un flexitarien de ne pas avoir du tout le choix de manger autre chose que du tofu des falafel ou des frites. Au moins ce fut pour le grand bonheur de la progéniture du haut de ses 90 cm ! donc bon ...

La bière était bonne,

l'ensemble n'était pas donné au final. Dommage par les temps qui courent.

Question à l'Ocean Fest : Est-ce que les marges faites sur la restauration profiteront aussi aux assos en dehors de la rémunération des restaurateurs (locaux, essentiellement)

 

GOJIRA

Place aux tant attendus GOJIRA pour clore cette première journée (sold out) du festival.

Le groupe jouant sur ses terres ce soir, met en pause les tournées mondiales pour bientôt nous proposer un nouvel opus ... C'est plutôt la bonne nouvelle, et une bonne raison !

Ce vendredi, le groupe jouait pour LA cause (écolo). Voilà pourquoi Joe Duplantier et le reste de la bande ont répondu présent à ce rendez-vous !


Dans l'assistance il y avait aussi les novices, les curieux(ses) venus voir ce fameux groupe dont tout le monde parle et que l'on voit à la TV, entendu sur les ondes de FRANCE INTER et d'ailleurs.

 

L'anecdote du jour : Nous avons pris en auto-stop une fan, Rabhya, venue spécialement de ... Bombay en Inde !! Tout simplement incroyable... beaucoup d'espagnols (moins étonnant) allemand, américains ? Une population très internationnale à l'image du groupe.

 

Alors les néophytes ? déçus ou pas ? ça tape quand même pas mal ce petit groupe sans prétention, non?

Pour des oreilles non averties, ça secoue quand même un peu ce gros son qui ne fait pas dans la dentelle. Un beau spectacle en tout cas, le public en a eu pour son argent et pour les temps de déplacement de l'autre bout du monde !

Un regret : Le son ne sera pas toujours au niveau d'un tel groupe. J'aurais envie de dire : "c'est pas la faute aux orgas, ni au groupe, mais vraiment à la configuration/conception de la salle a priori pas étudiée pour les concerts (ce n'est que mon humble avis, que je partage avec moi-même)

Un show de 1h30 réglé comme du papier à musique, mais adapté pour l'occasion du point de vue scéno. Des messages passés par Joe DUPLANTIER sur le thème du week-end avec un appel à une consommation plus raisonnée de viandes, une vigilance sur notre planète. Ils ont bien joué leur rôle d'ambassadeurs. Ah si aussi ...un switch inattendu entre le guitariste et le batteur pour un titre...


Deuxième déception : Suite à la non validation de la plupart de nos photos de GOJIRA autrement plus belles et intéressantes que celles validées (Cf ci-dessus).... Incompréhensible de notre côté. C'était le "coup de geule" de bénévoles qui se sont déplacés de très loin, ont passé du temps à travailler "gratuitement" sans pouvoir valoriser leur boulot. pfffff ...


Merci à Sandra et Joris pour les accréditations.


#Stay metal


Ben T. (report) et Brice K.


 

Vidéo amateur - GOJIRA


Portfolio photos Brice KIEFFER