EVANESCENCE - Chronik de "THE BITTER TRUTH"


Sortie 26 mars 2021

BGM


2003 le monde découvre Evanescence à travers le titre Bring Me To Life et sa leader Amy Lee à la voix angélique. Le titre est un tube planétaire qui a traversé plusieurs générations. Tout le monde connaît ces paroles “Wake me up inside (save me) /Call my name and save me from the dark”.


2021, 10 ans après son album éponyme, Evanescence revient en force avec The Bitter Truth, un album de 12 titres originaux produit par Nick Raskulinecz, via BMG.

Evanescence c’est 5 artistes : Amy Lee à la voix, Tim McCord à la basse, Will Hunt à la batterie et enfin Troy McLawhorn et Jen Majura à la guitare.

Le 11 mars 2021, BGP a eu l’honneur d'assister au Webinaire de présentation de The Bitter Truth, lors duquel Amy Lee et Troy McLawhorn (chapeau mexicain vissé sur la tête) se sont livrés en toute simplicité et sincérité.


The Bitter Truth est moins gothique, moins lyrique mais beaucoup plus metal rock. On y découvre Amy Lee moins femme fragile mais plus femme fatale et elle prouve qu’elle en a.

Via cet album, elle se livre, aborde différents thèmes tels que l’amour, la trahison, la mort, la société, l'acceptation de soi. Elle a des choses à dire, des comptes à régler et elle le fait dans les règles de l’art notamment à travers le titre Better Without You.


Le groupe a déjà sorti 4 titres à l’instar d’un calendrier de l’avent. une sorte d’avant-goût qui tient en haleine jusqu'à la sortie définitive de l’album (prévue pour le 26 mars 2021) : Wasted on You (avril), The Game is Over (juillet), Use My Voice (août) et Yeah Right (décembre).



L’album s’ouvre avec un titre très court (2:26), une sorte d’introduction en 2 temps Artifact + The Turn. Dès les premières notes, on entend Evanescence rock, lyrique, et cette voix qu’on reconnaît entre mille, celle d’Amy Lee toujours aussi pure mais qui, on l'entend, est plus affirmée et a gagné en maturité. S’ensuit Broken Pieces Shine avec un petit décompte. L’album est officiellement lancé. Tout y est voix, batterie et guitare.

Parmi les titres phares de l’album, Use My Voice qui réunit des guests stars 100% féminines comme, pour n’en citer que quelques-unes, les chanteuses Lzzy Hale (Halestorm) , Taylor Momsen (The pretty reckless), Deena Jakoub (co-auteure du titre), les deux soeurs d’Amy Lee et l’épouse de Troy McLawhorn. Ce titre est un hymne à la femme : chacune sa voix, chacune son pouvoir. “Each voice matters” comme l’a confié Amy Lee.

Far From Heaven, quelques notes de piano et les frissons. De sa voix claire toute en puissance, sans retenue, Amy Lee s’adresse à son frère décédé : “One more night/ What would I give to be with you for one more night”.

Mon titre préféré de l’album est sans conteste Wasted on you. Une ballade puissante sur les relations toxiques. On y croit, on s'accroche mais rien ne change, c’est même de pire en pire : “I don’t need drug/ I’m already six feet low/ Wasted on you/ Waiting for a miracle”, “I’m wasted on you/ Just pass me the better truth”. Evanescence livre ici un titre puissant, d’une extrême justesse.


Selon les confidence d’Amy Lee, l’écriture et la composition de The Bitter Truth ont constitué un véritable exutoire. Elle a pu se livrer, hurler ses colères, dénoncer des vérités et affronter ses douleurs.


Au final, une question subsiste : quelle est cette vérité si amère à avaler, The Bitter Truth ?

Amy Lee nous le confie comme une règle de vie “Life is too short. Don’t waste time. You don’t know what will happen tomorrow. Seize the day!”.

La vie est courte. ne perdez pas de temps. Vous n’avez aucune idée de ce qui pourra se passer demain. Carpe diem”.


Personnellement, à l’écoute de cet album, je n’ai que deux souhaits : qu’ Evanescence puisse se produire à Paris, comme prévu, en décembre 2021 et que le groupe n’attende pas 10 ans avant un prochain album.


SAM

pour BGP MUSIC LIVE




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout