top of page
  • Photo du rédacteurKlo

Live report "BGP Core in Paris" Solar Eruption - NDKH +Guest @L’International 29/04/2023


Crédit photos : Remi ITZ / Remi music live



Bonjour à tous,


Ceci n’est pas un live report comme les autres.

En effet, il s’agit de l’une des premières dates de la toute nouvelle structure BGP Music Production (stay tuned, il y aura du nouveau). J’aurais eu du mal à vous le cacher, c’est écrit dans le nom. Néanmoins, je vous jure, la main posée sur la Bible du Hellfest, que je serai la plus impartiale et objective possible.


Maintenant que la petite mise au point est faite, rentrons dans le vif du sujet.

Il s’agissait d’un plateau plutôt orienté metalcore avec Magdalene Asylum, Glassland, NDKH, pour finir sur du deathcore avec Solar Eruption. Niveau ambiance, si le public était un peu timide au début, il s’est bien désinhibé au cours de la soirée pour donner de magnifiques démonstrations de karaté dans le pit.


Pour ceux qui ont l’habitude de lire mes reports, vous savez que je fais souvent un petit point sur la salle. Ne dérogeons pas à la tradition ! L’International est une petite salle underground bien sympa. Et pour les aficionados du bar, il y a un écran qui permet de voir ce qui se passe sur scène au sous sol. Pratique pour savoir quand les concerts commencent, par exemple.

 

Magdalene Asylum

Le premier groupe est purement local puisque tous les membres viennent de région parisienne. Ils ont commencé avec un petit retard d’une dizaine de minutes. Début de soirée oblige, le public était encore un peu timide, mais ils n’ont pas ménagé leurs efforts pour autant. Le set était intense. Du metalcore à l’état brut : travail d’équilibriste entre mélodie et sauvagerie. Si la formation est encore jeune (création en 2020 mais expérimentée avec Julien ex-vocalist de Duality) elle est bourrée de bonnes idées.

Hâte de voir l'évolution dans les années à venir.


Setlist:

796

Final Day

Lost

Darkness Falls

Wide Open

Poison

 

Glassland

Le groupe suivant n’appartenait pas à la scène locale puisqu’il nous venait directement de Belgique. Et ce long voyage n’était pas vain. Quelle énergie ! J’ai personnellement adoré le mélange hip-hop, hardcore. Les couplets rappés étaient un vrai plus, au même titre que l’utilisation alternée du français et de l’anglais. Au début du set, on ressentait littéralement le trac du frontman, mais ce dernier s’est battu comme un pro et a rapidement pris le dessus

À partir de là, le groupe s’est vraiment révélé.

Au milieu du set, on a eu le droit à un solo de batterie aux petits oignons. Ça m’a fait plaisir - et je ne dis pas seulement cela en tant qu’apprentie batteuse - : cet interlude nous a permis de souffler tout en mettant en avant un poste trop souvent relégué à l’arrière-plan.

Les autres musiciens en ont profité pour descendre nous faire coucou dans la fosse.

Un moment de pure communion avec le public..


Setlist

Beginning

My Way

Another Day

Lettre à personne

Cage

666

Wounds

Scared


 

NDKH

Le groupe suivant a su se faire désirer.

Quelques problèmes techniques ont amplifié le retard déjà accumulé.

Malgré cela, l’arrivée de NDKH a jeté de l’huile sur une fosse déjà en feu !

C’était comme une explosion impossible à contenir. Et d'ailleurs elle n’a pas été contenue.

Le pit s’est transformé en démonstration d’arts martiaux. Je pense qu’on est tous repartis avec quelques bleus. moulinettes avec les bras, le smartphone de Ben en train de filmer a volé,... bref !


En tout cas l'ambiance devait être un peu trop violente pour l’une des cordes du guitariste, ce qui n'a pas empêché d’assurer le show.


Les musiciens sont même descendus dans le pit, un joli bordel !


Setlist:

Trauma Behelit

Blindolf

El Dj0ntos

Eclipse

Adonis

World Unlocked

Where Could We Go

 

Solar Eruption

Last but not least, Solar Eruption a débarqué et a pris le contrôle de la soirée.

L’alchimie avec le public a été immédiate. C’était le premier gig parisien pour les Lillois, mais on peut dire qu'ils étaient comme à la maison !

J’ai particulièrement apprécié le titre Darkness Comes Home, l’alternance entre le growl bien lourd et les pig squeals était parfaite : pour cela, je tire mon chapeau au chanteur Cyril (Hunter Blxck) car c’est loin d’être chose facile.

Évidemment, le dawa dans la fosse ne s’est pas calmé une seule seconde et, comme le groupe précédent, les musiciens y ont aussi fait un petit tour pour partager avec le public bien chaud ..!

Malheureusement, le retard accumulé les a obligés à bien écourter leur set. Ce qui nous a laissé un peu sur notre faim (sans compter une petite frustration du groupe aussi ...)

Tout le monde en aurait voulu plus ! Hâte de les revoir bientôt peut être sur la Capitale, qui sait ? Ben TARDIF ?


Setlist:

Welcome to the Demon’s House

Red Room

Darkness Comes Home

Dust

Bloody Mary// Suffocation

U.F.O.

Useful

Price to Pay

Hocus Pocus

Smoke in the Head


Comment résumer cette soirée ?

Je pense que « fun » est le bon mot « Intense » pourrait aussi faire l’affaire !

C’est le genre de plateau sans concession qui vous laisse avec le tournis.

Tous les musiciens étaient très sympas. La communication avec le public était fluide.

Même si les retards ont entraîné des conséquences frustrantes, surtout concernant le set de Solar Eruption, cela ne m’a pas empêchée de profiter du moment.


Des dates comme celle-là donnent envie de continuer la production de concerts, de soutenir la scène locale ou émergente.


On espère bien revoir tout ce beau monde lors de prochains évènements où vous serez évidemment les bienvenus (allez… venez… on est gentils).


Au plaisir de boire un Ice Tea avec vous à un prochain évènement (je porte souvent un t-shirt BGP, n’hésitez pas à venir dire bonjour).

En attendant, stay metal !


Ciao

Klo

Pour BGP MUSIC LIVE


pour revivre la soirée ...



コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page