RAZOR BUTCHERS - Chronik de "SLAUGHTER"


M & O Music

24 avril 2020

"SLAUGHTER", premier album pour ces gars originaires de Thionville, dans le Nord Est de la France.


Le groupe officie dans un genre peu commun : le THRASH CROSSOVER.

Mais qu’est-ce donc te demandes tu ? Eh bien, c’est un mélange de Thrash, de Hardcore et de Death… Un joyeux bord’hell donc ? Oui, plutôt ;-p


« Slaughter » est assez surprenant. 5 zicos, 5 influences différentes.

Il est nécessaire de faire plusieurs écoutes pour en capter toutes les sensibilités.

Très influencé SLAYER, avec des intro rappelant les débuts de METALLICA, les riffs de Gérard et Corentin sont rapides, puissants et violents ! Chaque morceau en possède au moins un mais ce sont ceux de « Judgement Day » qui sont les plus aboutis, les plus efficaces ; tu te surprends même à kiffer les jouer version Air Guitare ;-)


Ajoutes à ça le chant très Death (avec, pour moi, une petite touche approchant de la voix black sur certains titres) de Dylan à la sauce CANNIBAL CORPSE et DECEIDE.

Et le Hardcore dans tout ça ? Ce style est présent de manière moins prononcé.

Je le retrouve surtout au travers du travail de la batterie de Jordan : ça tape dur, ça cogne fort ! A Julien, à la basse, de lier tout ça dans un ensemble tout à fait homogène. Et là, je dis bravo, car ce n’est pas tâche aisée.


Chaque morceau est construit ainsi : ils ont pris le meilleur de chacun de ces 3 styles en offrant aux instru la possibilité de s’exprimer de manières moins codifiées ; refusant de les mettre dans une case prédéfinie.


Mon coup de cœur de l’album va à « Judgement Day », le titre le plus fort des 12 morceaux présents. Je suis séduite par sa construction old school.


« Slaughter » est donc un album moderne, cherchant à se démarquer de ce qui se fait sur la scène Thrash actuelle ; de bonne qualité, aux influences multiples et à l’énergie communicatrice.


Tu l’auras compris, il ne te reste plus qu’à enfiler ta veste à patch et goooooo to the piiiiit !!


Marion BOESCH

pour BGP Music Live

35 vues